L’agencement dans les restaurants

Déc 1, 2022 | Architecture commerciale

Depuis le Moyen ge, le privilège de « bien-manger » est réservé aux nobles. En effet, le « peuple français », composé en majorité de paysans, n’a pas ce privilège. Leur préoccupation est, surtout, de pouvoir manger à leur faim. C’est pourquoi, le concept de restaurant arrivera bien plus tard.
Il existe néanmoins, pour les voyageurs, des tavernes et auberges. qui servent un plat unique consistant.
En 1765, naît le premier restaurant « moderne ». Créé par Mathurin Roze de Chantoiseau dans le quartier du Louvre à Paris, le concept du restaurant est novateur pour l’époque. Payer pour des plats qualitatifs choisis sur un menu et dégustés sur des tables individuelles. Mais ce genre de restaurant reste encore rare.
La Révolution française marque un point de rupture. Avec la fuite des nobles, de nombreux cuisiniers se retrouvent sans emploi et un certain nombre de provinciaux emménagent à Paris. C’est ainsi que de nombreux restaurant vont ouvrir leur porte à Paris dès 1789.
30 ans après, on dénombre plus de 3000 restaurants dans la capitale !

+ Agencement d’un restaurant

Les espaces indispensables pour l’agencement d’un restaurant :

La cuisine

La cuisine est, généralement, conçue et agencée par des entreprises spécialisées en équipements de cuisine professionnelle. L’agencement de la cuisine varie, fortement, en fonction du type de plats servis dans l’établissement.

Par exemple, « un restaurant spécialisé dans les viandes sera équipé d’un espace grill beaucoup plus grand ou fonctionnera au charbon de bois », explique Victor Cardamone, Président de Mise Designs

Le décorateur d’intérieur intervient surtout au niveau des cuisines ouvertes qui sont très en vogue. Étant visibles par les clients, elles doivent se fondre parfaitement dans le décor et satisfaire à la fois des besoins fonctionnels et des besoins décoratifs.

La salle

Les places assises représentent l’élément phare à agencer dans un restaurant. La salle, le bar, les sanitaires et l’entrée représentent, généralement, environ 60 % de l’espace. Le reste de l’espace est occupé par la cuisine, les offices de rangement et de préparation des plats.

Pour agencer la salle d’un restaurant et donc les places assises, il faut, dans un premier temps s’interroger sur la capacité maximum de places. C’est-à-dire le nombre de « couverts » par service.

Il faut également penser aux parcours et déplacements des clients dans l’espace. Il faut optimiser l’espace pour avoir un maximum de places assises tout en conservant un certain confort de déplacement.

L’agencement des places assises doit être flexible car il prend en compte d’éventuels changements au niveau du plan de table, notamment pour accueillir des réservations de grands groupes de personnes.

Enfin, l’ambiance est un élément important à prendre en compte. Quelle atmosphère souhaitez-vous créer ? Ambiance intimiste, sobre, ostentatoire, animée, festive, calme, cocooning ?

Le système de caisse

Véritable centre névralgique d’un restaurant, le système de caisse est utilisé, principalement, pour envoyer les commandes en cuisine et gérer les encaissements. En fonction de la grandeur du restaurant, le système de caisse peut être centralisé à un seul endroit ou agencé dans plusieurs endroits. Son emplacement doit être stratégique et optimisé pour le travail des serveurs.

Le bar

Dans un restaurant, il existe deux types de bar : les bars destinés à l’envoi des boissons de la salle et les bars accueillant directement des clients. En fonction du type de bar, l’attention sera plus ou moins portée à cet espace. Dans le cas d’un bar accueillant directement des clients, on peut mettre l’accent sur cet espace et en faire un élément phare de l’intérieur. On peut miser sur une décoration ostentatoire. Comme les cuisines, l’aspect fonctionnel et équipements du « back office » du bar sont, généralement, conçus par des entreprises spécialisées.

L’entrée et éventuellement l’espace d’attente

L’entrée et les espaces d’attente se veulent conviviaux et accueillants. Le client doit se sentir à l’aise dès l’entrée. Il est utile de créer un espace où les clients pourront patienter en attendant d’être pris en charge par les restaurateurs. L’entrée doit également offrir une vue imprenable sur l’intérieur du restaurant. En effet, elle reflète la première impression du client.

Les sanitaires

Les sanitaires doivent être à l’image de la décoration intérieure du restaurant. Les clients ne doivent pas percevoir cet espace comme étant en rupture. Il faut donc créer une certaine continuité et harmonie avec le reste des espaces. En effet, les clients accordent une grande importance à l’agencement et au soin des sanitaires.